Changer d’état d’esprit : 15 conseils pour transformer sa vie

Changer d'état d'esprit : 15 conseils pour transformer sa vie

Et si changer d’état d’esprit nous permettait de transformer notre vie ? Et si cela nous rendait plus heureux, plus tolérants, moins égoïstes ? Quels sont les secrets de ceux qui développent un mental de champion, que ni les imprévus, les retards ou les échecs ne font vaciller ? Que gagnerions-nous à nous inspirer d’eux ?

Changer d'état d'esprit : 15 conseils pour transformer sa vie 1

Notre état d’esprit influence chacune de nos pensées et chacun de nos actes. Il est fortement lié à la loi d’attraction. Alors, comment changer d’état d’esprit et faire en sorte que l’atmosphère ambiante, parfois un peu lourde, nous envahisse le moins possible ? 

Téléchargement e-book bien-être du chef d'entreprise

Au cours de cet article, je vais vous proposer plusieurs pistes pour changer votre état d’esprit et trouver votre place, une place juste et qui vous correspond. Je répondrai également aux questions que me posent mes clients sur le sujet. 

Définition de l’état d’esprit

L’état d’esprit est une manière d’être physique, psychologique ou morale d’une personne ou d’un groupe d’individus. Il est souvent influencé par les actualités, la vision du monde, l’histoire personnelle, l’éducation ou la philosophie de vie, qui imprègnent les individus. Un synonyme d’état d’esprit pourrait être la mentalité, l’humeur, la croyance, l’état d’âme ou encore la disposition, et il se traduit en Anglais par mindset.

Comment changer mon d’état d’esprit ?

Sans minimiser les peines, les turbulences ni rêver au monde des Bisounours et passer pour un optimiste déconnecté de la réalité, comment peut-on se libérer d’un état d’esprit trop pesant ? Et si l’on cessait de se focaliser sur le verre à moitié vide  pour se concentrer sur ce qui fonctionne ? Je vous propose de retrouver ci-dessous 15 conseils pour changer d’état d’esprit. 

Se réjouir de ce qu’on a

Je ne parle bien évidemment pas de situations de souffrance et de détresse extrêmes, mais combien sommes-nous à courir après ce que l’on n’a pas, sans se réjouir de ce que l’on a ? Et si on prenait le temps, avec simplicité et humilité d’être heureux, plutôt qu’envier celui ou celle dont les enfants semblent réussir mieux que les nôtres, qui donne l’apparence d’avoir une vie réjouissante, ou une situation professionnelle ou financière plus confortable ?

Au final, on ne sait rien de cet individu, et on ne voit que ce qu’il veut bien nous montrer… Alors, faisons preuve de gratitude, cessons de nous plaindre, réjouissons-nous de ce que nous avons, regardons avec tendresse celles et ceux que nous aimons, et avec amour, l’homme ou la femme que nous sommes. 

La sensation d’être heureux ou malheureux dépend rarement de notre état dans l’absolu, mais de notre perception de la situation, de notre capacité à nous satisfaire de ce que nous avons.

Dalaï Lama

Fuir les biais cognitifs 

Les biais cognitifs influencent, de façon sournoise, votre raisonnement, votre perception, votre mémoire, votre comportement et votre jugement. Ces raccourcis de la pensée pullulent dans votre quotidien et vous empêchent bien souvent de faire preuve d’objectivité, d’ouverture et de tolérance.

Conseil de Coach : Identifiez vos principaux biais cognitifs pour mieux les contourner.

Agnès Menso, Coach professionnelle et Coach personnelle
Demande d'entretien

Continuer à apprendre

L’apprentissage met le cerveau et les sens en alerte. C’est la meilleure façon de développer et satisfaire sa curiosité. Il nous renvoie à ce que nous ignorons et nous enseigne la résilience. On parle d’ailleurs ici d’un individu « consciemment incompétent », qui aura à cœur d’apprendre et d’acquérir des connaissances pour s’améliorer et contribuer à l’harmonie universelle.

Se concentrer sur la solution

Chaque apprentissage est une opportunité, et chaque défi, même s’il vous paraît difficile à atteindre, une source de développement et de meilleure connaissance de soi. 

Oser

C’est une excellente façon de développer la confiance en soi et l’estime de soi. Prenez des risques, sortez de votre zone de confort et dîtes oui aux expériences qui sortent de l’ordinaire, qui vous amusent et oubliez le regard des autres.

C’était quand la dernière fois que vous avez osé ?

Agnès Menso, Coach professionnelle et Coach personnelle

Ecouter les feedbacks

Le feedback de qualité fait grandir. Sachez l’écouter puis trouvez la bonne méthode pour vous améliorer. 

Conseil de Coach : n’hésitez pas à demander de l’aide si vous en ressentez le besoin.

Agnès Menso, Coach professionnelle et Coach personnelle

Observer son comportement

Le naturel revient au galop… Et nos habitudes nous mettent à rude épreuve. Si vous vous apercevez que votre état d’esprit vous empêche d’atteindre votre objectif, placez-vous en observateur de votre comportement :

  • Qu’êtes-vous en train de faire ?
  • Que pouvez changer dans votre état d’esprit pour modifier votre attitude et transformer cette habitude qui vous empêche d’avancer ?
  • Sur quelle croyance devez-vous porter votre vigilance ?

Prendre soin de soi

C’est vital pour être bien dans sa tête, dans son corps et avec les autres. À trop tirer sur la corde, vous avez probablement remarqué que vous reléguez vos besoins au second plan (dans le meilleur des cas !). Placez votre bien-être au centre de vos priorités : fuyez ce job que vous détestez, qui vous colle une boule au ventre et qui vous a conduit au burn-out, déménagez si vous ne supportez plus l’endroit dans lequel vous vivez, faîtes le tri dans vos relations, … C’est en prenant soin de vous que vous deviendrez plus fort et surmonterez les challenges.

S’entourer de gens positifs

Coupez les ponts avec celui qui vous rabaisse et cet autre qui plombe votre moral. Ce sont des individus nocifs et toxiques qui vous vampirisent. Si vous ne pouvez pas les garder à distance, mettez en place des limites claires, apprenez à dire NON et recentrez-vous sur ceux qui vous font rire, vous apportent de la joie, de la légèreté et de l’amour. 

Conseil de Coach : Evitez de rentrer dans la spirale infernale du Triangle Dramatique de Karpman.

Agnès Menso, Coach professionnelle et Coach personnelle

Sourire 

Avez-vous remarqué combien ceux qui sourient ont le bonheur contagieux ? Pourtant, nous ignorons tout de ce qu’ils traversent. L’idée n’est pas d’afficher un sourire béat toute la journée, mais de sourire vraiment à quelqu’un que vous croisez dans la rue, à un commerçant, à un enfant qui vous fonce dessus, ou mieux : à vous-même… 

Donner de son temps

Cela peut vous aider à prendre du recul et donner du sens à votre vie si vous pensez qu’elle en manque. La sensation de servir à quelqu’un ou à quelque chose rend heureux. Et ça, c’est bon pour le moral (le sien et celui des autres) !

Se parler gentiment

Pensez à surveiller vos pensées et votre langage. Parlez-vous comme si vous vous adressiez à votre meilleure amie, ou à la personne que vous aimez le plus.

Conseil de Coach : Pratiquez les affirmations positives

Agnès Menso, Coach professionnelle et Coach personnelle

Bouger

Se promener, faire du sport, voyager, flâner dans un musée, … L’idée est découvrir de nouveaux horizons, de changer son regard et s’émerveiller de la beauté de ce qui nous entoure. 

Pratiquer le « Hygge »

Vous avez le droit de vouloir rester chez vous, au calme, devant un feu de cheminée, seul ou avec celles et ceux que vous aimez. C’est un excellent moyen de « recharger les batteries », de se fabriquer des souvenirs et de changer sa vision du monde.

Vivre l’instant présent 

Ce qui est arrivé hier appartient au passé ; et demain est plein d’incertitudes. Cela ne veut pas dire ne pas avoir de projets. Cela signifie se donner les moyens pour atteindre son rêve ou son objectif, puis lâcher, car cela ne nous appartient plus. Nous ne pouvons contrôler ni les individus ni les événements. Alors, revenons à nous, au moment présent, à ce sur quoi nous pouvons agir, et à ce qu’il se passe ici, là et maintenant. 

Exemple d’état d’esprit

L’éducation que nous avons reçue façonne notre état d’esprit, et c’est sur ce point que je voudrais revenir car il me semble essentiel. Si en tant qu’enfant, votre entourage a stimulé votre apprentissage (plutôt que le brider), vous a encouragé à prendre des risques, vous a appris que le résultat est certes important, mais que le chemin pour y parvenir l’est encore plus (et l’échec fait partie de ce chemin), il est alors fort probable que vous ne doutiez que très rarement de vos capacités à réussir. Ces questionnements, au demeurant bien légitimes, seront un tremplin pour continuer à avancer et développer vos compétences et votre savoir-être. 

Cet exemple d’état d’esprit se retrouve chez les sportifs de haut niveau qui :

  • Travaillent sans relâche,
  • Cherchent à apprendre des meilleurs,
  • Visionnent leurs entraînements pour améliorer leur technique, leur rapidité, les interactions qu’ils ont éventuellement avec les autres joueurs,
  • Ne s’apitoient pas sur leur sort,
  • Se prennent en main,
  • Se blindent contre les commentaires désobligeants et les remarques assassines,
  • Développent un mental d’acier et surtout,
  • Ne renoncent jamais.

C’est ainsi qu’ils construisent leur psychologie de la réussite. Leur seul objectif : gagner

Etat d’esprit et comportement 

Il existe de nombreux livres qui donnent des conseils pour changer d’état d’esprit et transformer sa vie. Je ne suggère presque jamais de lecture, mais le ton et l’approche de Changer d’état d’esprit, par Carol Dweck, m’ont interpelée, et je ne peux que vous le recommander. 

Carol S. Dweck

Née aux États-Unis en 1946, Carol Dweck est psychologie et professeur d’Université. Auteure et chercheur, membre de l’Académie américaine des Sciences, elle a été distinguée pour ses nombreuses contributions scientifiques. Ses domaines de recherche s’articulent autour de la motivation, de la personnalité et du développement. C’est en 2006 que paraît en Anglais, Mindset: The new Psychology of Success.

Dans son ouvrage Changer d’état d’esprit, une nouvelle psychologie de la réussite, l’auteur développe que l’individu n’a pas nécessairement conscience de son état d’esprit. Certains pensent en effet que leur réussite repose sur une capacité innée et rechignent à fournir un effort pour surmonter les échecs, alors que d’autres sont convaincus qu’elle est basée sur l’apprentissage et le travail. Cette théorie les conduit à penser que l’échec, même s’il est parfois difficile à encaisser n’est pas un souci, mais une source de développement et qu’il peut être surmonté en améliorant sa performance. C’est ainsi que Carol Dweck a mis en lumière deux états d’esprit distincts l’un de l’autre.

L’état d’esprit fixe

L’individu ne va pas chercher à changer d’état d’esprit, pas plus qu’à modifier les composantes de sa personnalité ou son regard sur le monde pour réussir. Il aura plus tendance à se focaliser sur les problèmes plutôt que sur les solutions et évitera de prendre des risques. Fermée à l’apprentissage, cette mentalité «  figée » est source de stress, génère des frustrations par rapport aux normes de réussite établies par la société, mais surtout nous fait passer à côté d’événements uniques et merveilleux. 

L’état d’esprit de croissance

L’apprentissage constant est une composante intrinsèque de l’individu, pour qui les revers ne sont pas un frein. Il va croire en lui et développer des stratégies pour modifier son état d’esprit et ainsi réussir. Talent et compétences ne suffisent pas. L’état d’esprit est un facteur décisif et a un impact primordial sur notre vie, que ce soit sur un plan personnel, professionnel, amoureux, social ou sportif. Cet état d’esprit est la base de la psychologie positive. Orienté sur le long terme, il est une composante clé pour motiver les équipes et développer son leadership, car il permet de voir en l’avenir, des opportunités de croissance. 

Cette mentalité est également un aspect phare dans le développement des compétences des individus et des équipes au sein d’une entreprise. C’est ainsi que le leader permet à chacun de progresser pour faire face aux défis auxquels il va être confronté et ainsi développer son bien-être et son employabilité. 

Voici ci-dessous une vidéo de Carol Dweck, qui vous permettra de réfléchir et d’aller plus loin sur ce sujet passionnant de l’inné et de l’acquis

Carol Dweck – The power of yet

L’état d’esprit et le comportement sont étroitement liés l’un à l’autre. Changer radicalement d’état d’esprit est un travail de longue haleine qui exige de revoir les schémas dans lesquels on a été éduqué et avec lesquels on a grandi. Il implique de ne jamais renoncer et aller de l’avant. Ceci dit, il y a aussi des temps de vie au cours desquels l’individu n’a ni l’envie, ni le courage, ni l’énergie de questionner son mode de pensée et son comportement. Il peut juste souhaiter se reposer sur ses acquis et ne pas prendre de risque. Et c’est OK de procéder ainsi…

Les réponses à vos questions sur changer d’état d’esprit et transformer sa vie

Quels sont les différents états d’esprit ? 

Carol S. Dweck, dans son livre Changer d’état d’esprit, une nouvelle psychologie de la réussite, nous montre qu’il existe deux états d’esprit : l’état d’esprit fixe, qui repose sur des compétences innées et que l’individu ne va pas chercher à développer ; et l’état d’esprit de croissance, basé sur l’apprentissage, le travail, la remise en question et la prise de risque.

Comment avoir un meilleur état d’esprit ?

J’ai partagé avec vous ci-dessus quelques conseils pour avoir un meilleur état d’esprit et changer de mentalité. Parmi ces astuces, si je ne devais en retenir qu’une seule, je choisirais « oser et prendre le risque » : le risque de me tromper (et d’apprendre de mon échec – au fond, ce n’est pas grave), le risque de vivre de nouvelles expériences et le risque de mieux me connaître et d’aller encore plus loin. De meilleures perceptions favorisent un esprit positif.

Qu’est-ce qu’un état d’esprit de croissance ?

L’état d’esprit de croissance s’oppose à l’état d’esprit fixe. Il met en avant l’apprentissage qui développe les capacités et ne se focalise pas sur le résultat immédiat. Il est orienté sur le long terme et autorise le droit à l’erreur.

Changer d'état d'esprit

Changez d’état d’esprit pour changer de vie !

Crédit Audio :
Titre :  Kalon
Auteur : Extenz
Source : https://soundcloud.com/extenz
Licence : https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.fr
Téléchargement (5MB ) : https://auboutdufil.com/?id=526

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page