Le leadership au travail

Le leadership au travail

Vous vous demandez peut-être comment avoir du leadership et quelles sont les compétences d’un leader ? Le leadership au travail ne s’exprime pas dans la capacité à parler plus fort que les autres. C’est d’ailleurs bien souvent loin d’être le cas. Selon moi, le leadership naturel est avant tout un leadership incarné et authentique.

Un manque de leadership au travail peut freiner l’évolution professionnelle. Les compétences techniques ne suffisent pas et démontrer son leadership devient alors indispensable pour progresser. 

Il n’existe pas de style de leadership professionnel meilleur qu’un autre ; les compétences d’un leader résident avant tout dans sa capacité à s’adapter. C’est ce qu’on appelle le leadership situationel ; qui signifie que dans chaque situation, le leader adopte un comportement, une attitude, un ton appropriés. Recherché en entreprise, le leadership est largement enseigné, en université, 3ème cycle ou en formation continue. 

Téléchargement e-book bien-être du chef d'entreprise

Imposer son leadership ne se décrète pas, et prendre le lead par la force ne conduit ni à l’engagement, ni au succès. Est-il possible de travailler son leadership ? Quelles sont les qualités d’un leader ? Quelle est l’influence du leadership au travail ? 

Définition du leadership

Le leadership au travail repose sur un savant mélange de compétences bien spécifiques : des « soft skills », des aptitudes spécifiques, des compétences techniques, de l’expérience… 

Selon Wikipedia, « le leadership est l’influence d’un individu sur un groupe d’individus ou d’un groupe d’individus sur un autre groupe. Le leader a des compétences personnelles qui lui confèrent une différence qui lui permettent d’être écouté et suivi par un groupe de personnes ».

Les styles de leadership au travail

Il n’existe pas de bon (ou de mauvais) style de leadership au travail. Un bon dirigeant sait « jongler » et adapter son leadership en utilisant toutes les palettes et les subtilités de chaque style pour mettre son équipe en mouvement en vue d’atteindre son objectif. Développer son leadership semblerait donc à la portée de tous…

Daniel Goleman, dans « Leadership that gets results » – Harvard Business Review, Mars / April 2000, a recensé 6 styles de leadership :

  • Le style de leadership directif (ou « commanding »),
  • Le style de leadership chef de file (ou « pacesetting »), 
  • Le style de leadership visionnaire (ou « visionnary »),
  • Le style de leadership collaboratif (ou « affiliative »),
  • Le style de leadership participatif (ou « democratic »),
  • Le style de leadership coach.

Faire preuve de leadership : Les questions de la Coach

Les qualités du leader

Selon vous, quelles sont les principales caractéristiques de chacun ?

Quel leader êtes-vous ?

Quel est votre style de leadership au travail ?

Quelle compétence pouvez-vous développer pour être un leader inspirant ?

Pour améliorer votre pratique et avoir un leadership efficace qui vous correspond, et avec lequel vous êtes à l’aise, il est indispensable de connaître les différents styles de leadership. Dans mon prochain article, je vous proposerai, pour chaque exemple de leadership au travail, des pistes de réflexion et d’action. Vous verrez que leadership et bien-être au travail ne s’opposent pas. Un leader « bien dans ses baskets » est un leader performant ! 

Stay tuned 😉 👋🏻 !

Qu’est ce qu’un leader ?

Les notions de leadership et management sont étroitement liées l’une à l’autre. Alors que l’un encadre et organise le travail d’une équipe, l’autre a un charisme, une autorité naturelle qui peuvent donner envie de soulever des montagnes. Un très bon manager n’est donc pas nécessairement un leader. Au même titre qu’un leader ne sera pas forcément un bon manager. 

On a tous en tête des images de leader qui ont marqué leur époque et continuent à nous inspirer : Martin Luther King, Steve Jobs, Simone Veil, le Général de Gaulle, Winston Churchill, Didier Deschamps, … Mais qu’ont-ils de plus que d’autres n’ont pas ? Comment être leader d’un groupe ? Le diable se cache dans les détails et le leadership est un ensemble de qualités et de compétences personnelles, professionnelles, humaines et relationnelles… Faire preuve de leadership demande habilité et agilité ; le leader sachant intuitivement (ou instinctivement) vers quel registre se tourner.

Alors, comment devenir un leader ? Comment être un bon leader ? J’attire votre attention sur la notion de « bon » leader qui est très subjective. En effet, un leader au style collaboratif pourra ne pas convenir à un collaborateur trop en attente de reconnaissance individuelle ; tout comme un style visionnaire ne sera pas adapté pas en situation de crise. Quelles sont les caractéristiques d’un bon leader ? J’en ai identifié 13, les voici ci-dessous.

L’écoute

Elle crée la confiance et le respect mutuel. Le leader est un fin observateur et son écoute lui permet d’adapter son discours. Elle ouvre la porte au dialogue et à l’émergence d’idées nouvelles et originales qui impulsent le changement. 

Demande d'entretien

La confiance

Le leader a confiance en lui… Et dans les autres ! Il sait que seul, il ne peut pas aller bien loin, et qu’il a besoin des autres pour réussir.

L’authenticité

Il sait gérer ses émotions, dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit. Il communique de façon honnête et transparente. Ses équipes savent d’ailleurs « à quoi s’en tenir ». C’est une personne fiable, en qui elles peuvent avoir toute confiance.

L’inspiration

Le leader porte une vision qu’il sait communiquer à ses équipes, avec clarté, enthousiasme, force et passion. Il a cette conviction que son projet est novateur, et qu’il peut apporter au collectif et à l’individu, des sources de développement et d’épanouissement. Il n’impose pas sa vision mais sait la mettre en mots et en images. Il sait lui donner un sens.

La capacité à faire grandir

Il connait ses équipes, et sait quels sont leurs leviers de motivation, leurs besoins en termes de développement et de reconnaissance.

L’humilité

Il sait reconnaître ses erreurs, a appris à vivre avec l’échec et à rebondir, même si cela ne va pas toujours de soi. Il ne se considère pas comme supérieur à ses équipes et n’hésite pas à descendre dans l’arène pour les défendre, les aider et les encourager. 

La générosité

Un leader sait reconnaitre le mérite et le talent de ses équipes. Sa victoire n’est pas la sienne, mais celle du collectif, qu’il a su mobiliser et fédérer autour de sa vision.

La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner, et non dans sa capacité à recevoir

Albert Einstein

La proximité

Le leader oublie sa tour d’ivoire pour rester disponible et accessible pour tous, peu importe le titre ou la fonction. Cette ouverture (de l’esprit comme de la porte de son bureau) permet le dialogue et le développement des idées. C’est d’ailleurs ce qui lui permet de sortir de sa solitude.

La responsabilité

Il assume ses actes et ses propos. C’est ainsi qu’il gagne la confiance de ses équipes. 

La communication

Il « parle vrai » et sait s’adresser à tous. Chacun peut alors se reconnaître dans ses propos. Sa communication est en lien avec les besoins, les aspirations et les émotions de ceux qui l’écoutent. Il sait comment les faire vibrer et se projeter dans le futur. C’est généralement un orateur hors du commun.

Le courage

Le leader a la capacité de trancher et prendre des décisions difficiles, qu’il sait expliquer. Déterminé, il sait faire preuve d’assertivité, de ténacité et de persévérance. Il garde le cap malgré les difficultés. 

L’exemplarité

Il incarne, porte et fait vivre les valeurs de l’entreprise dans ses actes. C’est d’ailleurs ainsi qu’il construit sa légitimité et sa réputation.

Le capacité à prendre soin de soi

Une des principales qualités du leader est l’écoute… Des autres. Sa capacité à s’écouter pour se reposer et prendre soin de lui, afin de revenir dans les meilleures conditions, est un aspect à surtout ne pas négliger. Leadership et santé au travail sont en effet étroitement liés.

Le manager s’impose par ses compétences et sa fonction ; le leader par son autorité naturelle et son charisme. Alors que certains ont un leadership naturel et un pouvoir d’influence quasi-illimités, d’autres doivent travailler dur pour acquérir et développer leur leadership. Pour vous aider, il existe de nombreux cours sur le leadership. A vous de choisir celui qui vous conviendra le mieux. 

Vous pouvez aussi avoir recours au coaching de dirigeant, qui à travers son approche personnalisée, vous aidera à devenir le leader que vous avez envie d’être, ou celui que vous auriez aimé avoir. Beaucoup de ces qualités se retrouvent également chez les adultes à haut potentiel intellectuel (HPI).

Vos questions – réponses sur le leadership au travail

Comment avoir un bon leadership ?

Développer son leadership prend du temps et exige de la patience. Un leader connait ses forces et ses axes de progression ; il sait s’appuyer sur chacun d’eux pour se développer, influencer, convaincre et emmener les autres. En questionnement permanent sur la façon dont il peut s’améliorer, il sait gérer ses émotions et est à l’aise avec son ego et sa part d’ombre. 

Quelles sont les compétences d’un bon leader ?

En plus des compétences de confiance, de communication, d’ouverture d’esprit ou d’authenticité que nous avons vues plus haut, le leader sait avant tout s’adapter au contexte de l’entreprise et à son équipe. Il sait également faire preuve de sérénité en toutes circonstances et d’humilité pour « passer le relai » lorsque son approche ne donne pas les résultats escomptés. 

Qu’est-ce que le leadership en entreprise ?

C’est un ensemble de compétences humaines, relationnelles, interpersonnelles, comportementales (des « soft skills ») dont dispose une personne, qui sait fédérer, guider, motiver, embarquer… Il fait entrevoir des horizons nouveaux, et il a cette intelligence émotionnelle qui fait qu’on a instinctivement envie de le suivre. Il inspire confiance ; on sait qu’il protégera ses équipes et assumera ses responsabilités. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page