Croire en soi : la clé pour réussir

Sélection :
Catégorie :

Durée de lecture :

22 minutes

Publié le

Modifié le

Croire en soi est un pilier fondamental du développement personnel et professionnel. C’est une foi inébranlable en son potentiel, ses ressources, ses capacités et ses compétences. Clé de la réussite, la capacité à croire en soi, constitue un moteur puissant qui propulse l’individu vers la réalisation de ses objectifs et l’accomplissement de ses rêves. Croire en soi devient alors une philosophie de vie et un état d’esprit.

Avatar de Agnes Menso

Coaching de dirigeants de PME et ETI

Croire en soi la clé pour réussir
Croire en soi : la clé pour réussir

Dans un monde où les défis et les obstacles sont constants, croire en soi permet d’agir avec confiance, discernement et résilience. Mais comment ne pas vaciller, ne pas se laisser abattre, quand quelques mots insufflent le doute en nous et font voler en éclats nos certitudes et nos désirs ?

Qu’est-ce que croire en soi ? Comment croire en soi-même quand les doutes nous assaillent et remettent en question nos choix, notre mode de vie, nos rêves et ce que nous sommes au fond de nous ?

Ce sont ces points que je vous propose d’aborder dans cet article. Je répondrai également à 3 questions sur comment apprendre à croire en soi

Croire en soi : définition 

Croire en soi implique que l’on a, au plus profond de soi, dans son cœur et dans sa chair, l’intime conviction que l’on peut relever les défis, atteindre des objectifs et faire des choix judicieux, parfois difficiles. 

Croire en soi-même, c’est avoir confiance en ses propres capacités, ses jugements et ses valeurs.
Agnes Menso, Coach professionnelle et Coach personnelle
Tweet

Cette conviction est essentielle, car elle pilote nos prises d’initiative, guide nos décisions, notre capacité à surmonter les obstacles et notre persévérance devant l’échec.

Croire en soi (en Anglais to believe in oneself / yourself) ne signifie pas se sentir supérieur ni être arrogant, ou encore penser que l’on est parfait. Croire en soi-même, c’est avant tout être lucide sur :

  • Ses compétences, ses talents, ses forces, 
  • Ses défauts et ses faiblesses. Et se dire, qu’on peut s’améliorer et réussir. 

Les synonymes de croire en soi sont assez nombreux :

Vous remarquerez que tous ces synonymes expriment l’idée d’une confiance intérieure solidement ancrée en soi et en sa valeur. J’aime bien le terme « se respecter », car croire en soi n’est ni de l’orgueil « mal placé » ou de la fierté ; c’est au contraire un acte fort et courageux. Car je suis convaincue, que croire en soi, c’est déjà presque réussir…

Pourquoi est-il difficile de croire en soi ?

Croire en soi repose sur plusieurs éléments clés :

  • La confiance en ses compétences : reconnaître ses talents et avoir confiance en sa capacité à accomplir ses fonctions et en assumer ses responsabilités,
  • L’estime de soi et l’amour de soi : avoir une perception positive de sa propre valeur,
  • La résilience : rebondir après des échecs ou des revers,
  • L’autonomie : être soi et prendre des décisions de manière indépendante,
  • L’ambition : se fixer des objectifs élevés et croire en sa capacité à les atteindre. 

De nombreux facteurs peuvent influer sur ces paramètre et la capacité à croire en son potentiel ou son jugement. Ils peuvent être de nature psychologique, environnementale, cognitive ou liée à des expériences personnelles difficiles. 

Les facteurs psychologiques

La peur de l’échec

Elle est un obstacle majeur. En effet, les expériences passées d’échec ou de rejet peuvent créer une peur persistante de ne pas « être à la hauteur », et empêchent ainsi de sortir de sa zone de confort pour prendre des risques. 

Syndrome de l’imposteur

Le syndrome de l’imposteur est une forme de doute de soi dans lequel l’individu se sent frauduleux, comme un imposteur, malgré des preuves de réussite. Souvent associé à l’environnement professionnel, il est particulièrement fréquent chez les femmes et les individus hautement performants (personnalités zèbre et HPI)

Lister ses succès et se rappeler des moments où l’on a réussi, parler de cette impression avec des collègues ou des amis, ou encore se faire coacher, peuvent apporter des perspectives nouvelles et rassurantes.
Agnes Menso, Coach professionnelle et Coach personnelle
Tweet

Le perfectionnisme

Les maniaques du contrôle et les perfectionnistes ont souvent des attentes irréalistes envers eux-mêmes. Ils se fixent des objectifs impossibles à atteindre et se critiquent sévèrement lorsqu’ils échouent. Cette auto-critique constante érode la confiance en soi et crée un sentiment d’insuffisance.

Les croyances limitantes

Les croyances limitantes sont des pensées négatives et irrationnelles que les individus entretiennent à propos de leurs capacités et de leur valeur. Elles peuvent être profondément enracinées et difficiles à surmonter, mais elles sont souvent basées sur des perceptions erronées ou des généralisations excessives.

Les facteurs environnementaux

La comparaison sociale

Le développement des réseaux sociaux et des média facilite la comparaison avec les autres, et entretient la pression sociale. Les stéréotypes entachent la capacité à être sûr de soi. Gardons en mémoire que les réseaux sociaux donnent souvent une image déformée (et mensongère) de la réalité. Les échecs et les luttes ne sont que très rarement montrés… Il n’y a donc aucune raison de se sentir inférieur !

Pour y faire face, concentrez-vous sur vos progrès et votre parcours, ainsi que sur vos améliorations personnelles. Célébrez également vos succès et vos réalisations, même les plus petits ! Ce sont des « petits cailloux », et ils ne sont pas insignifiants, loin de là… 
Agnes Menso, Coach professionnelle et Coach personnelle
Tweet

L’absence de formation et de développement

L’absence d’opportunités pour apprendre et se développer affecte la capacité à croire en soi. Sans l’accès à des formations et à des expériences d’apprentissage, il peut être difficile de renforcer ses compétences et se sentir capable de réussir.

Un environnement négatif

Une famille trop critique, des amis dévalorisants, un lieu de travail toxique, qui déversent régulièrement des messages négatifs, peuvent gravement affecter la foi qu’on porte en soi. Le manque de soutien et d’encouragements réduit la capacité à croire en ses capacités et son potentiel. Un environnement de travail toxique ou négatif peut saper la confiance en soi.

Pour y faire face, trouvez des alliés et établissez des limites claires !
Agnes Menso, Coach professionnelle et Coach personnelle
Tweet

Les aspects cognitifs

Les distorsions cognitives

Les distorsions cognitives (pensée du « tout ou rien », généralisation excessive) faussent la perception de soi et réduisent la possibilité de croire en soi. 

Le biais de confirmation négative

Les individus qui doutent de leurs compétences, ont souvent tendance à chercher des preuves qui confirment leurs croyances négatives et limitantes. Le biais de confirmation peut les amener à ignorer ou à minimiser leurs succès et se concentrer ainsi sur leurs échecs.

Des expériences personnelles difficiles 

Les expériences passées, les traumatismes, les échecs, les critiques, les comparaisons sociales et la perception de ne pas avoir les compétences nécessaires pour réussir, érodent la confiance en soi. Certains individus, victimes de rejet, de harcèlement, et qui ont vécu des rejets ou des échecs répétés, peuvent développer une peur de l’échec et une perception négative de leurs capacités. Chaque échec peut renforcer la croyance que l’on n’est pas capable de réussir, créant un cycle vicieux de doute, de peur et d’anxiété.

Il leur est difficile d’envisager les critiques et les échecs comme des opportunités d’apprentissage et ne sont pas toujours en mesure d’adopter une mentalité de croissance (voir les échecs comme des étapes dans le processus d’apprentissage plutôt que des défaites). Il peut intéressant de les surmonter et de :

  • Reconnaître et affronter ses peurs : apprendre à les identifier permet de trouver des moyens de les affronter directement,
  • Remettre en question les pensées négatives : apprendre à les identifier et les contester permet de mieux les contrer,
  • Demander des feebacks constructifs à des personnes de confiance.

Comment croire en soi ? 

En dépit des difficultés, croire en soi serait la clef de voute d’une vie heureuse. Croire en soi et confiance en soi sont étroitement liés. En effet, cela influencerait tous les aspects de la vie et conduirait à un épanouissement personnel, une vie plus équilibrée, plus satisfaisante, avec des relations authentiques. Comment croire en soi-même, peut-il devenir un mode de vie ?

Se fixer des objectifs réalistes et atteignables

C’est le grand principe des objectifs SMART ! Se fixer des objectifs atteignables et à court terme, permet de renforcer la confiance en soi. Ces succès, tangibles et visibles immédiatement, servent de fondation sur laquelle chacun peut s’appuyer pour poursuivre des objectifs plus ambitieux.

Établir des objectifs SMART et célébrer les victoires accumulées sont des preuves tangibles de ses capacités.
Agnes Menso, Coach professionnelle et Coach personnelle
Tweet

Pratiquer l’auto-compassion

Cela signifie être bienveillant envers soi-même, comme on le serait envers son meilleur ami, surtout en cas d’échec. Bannir l’auto-critique favorise la résilience.

Développer ses compétences

Compétences et confiance sont souvent étroitement liées. Cherchez des opportunités d’apprentissage et de développement personnel pour développer vos talents.

Cultiver un environnement positif

Fuyez les « empêcheurs de tourner en rond » et entourez-vous de personnes qui vous soutiennent et vous encouragent ! Les relations positives offrent un soutien émotionnel réel et aident à remettre en question les normes culturelles et sociales qui ne soutiennent pas la confiance en soi.

Chercher des feedbacks constructifs 

Demander des feedbacks constructifs à des collègues ou des amis peut fournir des renseignements précieux sur les points forts et les axes de développement. Ils permettent de relativiser et contrent les pensées négatives.

Pratiquer la gratitude

Sans pour autant oublier et minimiser le chaos et les échecs, la pratique de la gratitude permet de se concentrer sur les aspects positifs de la vie. Apprécier ses réussites, renforce sa confiance en ses capacités.

Opter pour la visualisation positive

On y croit… Ou pas ! Personnellement, je préfère imaginer des situations de succès et de réalisation qui redonnent le moral, plutôt que ressasser ou visualiser le pire ! Je trouve cela bien plus agréable, et surtout moins stressant… Prenez le temps de reconnaître vos réussites et rappelez-vous de vos forces. Pensez à la loi d’attraction et si cette visualisation est accompagnée d’affirmations positives, c’est encore mieux !

Gérer les pensées négatives

Elles minent la capacité à croire en soi. Mettez les au placard et pratiquez la restructuration cognitive, qui permet d’identifier les pensées négatives et les remplace par des pensées plus positives et constructives.

Croire en soi pour réussir dans son environnement professionnel

Croire en soi au travail est essentiel et influence de manière significative notre vie professionnelle. Avoir confiance en ses compétences, ses décisions et en sa capacité à surmonter les défis peut transformer la manière dont un individu perçoit et aborde sa carrière. 

Croire en soi décuple la motivation, la performance et la satisfaction au travail. Malgré les obstacles, qui peuvent entraver la capacité à croire en soi, il existe plusieurs stratégies efficaces pour la renforcer et mener ainsi une carrière réussie et épanouie.

Croire en soi au travail : les avantages

Motivation et performance

Croire en soi est un moteur et un levier puissant de motivation et de persévérance. Les individus qui croient en leurs capacités sont plus susceptibles de se fixer des objectifs ambitieux et de s’engager pleinement pour les atteindre. Cette confiance les pousse à donner le meilleur d’eux-mêmes, à persévérer et à trouver des solutions créatives pour surmonter les obstacles. Ils sont en effet convaincus que les efforts et le travail qu’ils fourniront, mèneront au succès.

Leadership, influence et assertivité

Les leaders efficaces sont ceux qui croient en eux. Cette confiance se manifeste tous les jours : capacité à prendre des décisions difficiles, à inspirer et à motiver leurs équipes, et à défendre avec assertivité, leurs idées et leurs valeurs. Un leader assertif et confiant crée un environnement de travail positif et productif, où chacun se sent valorisé et soutenu.

Résilience face aux défis

Dans le monde du travail, les revers sont inévitables, et la résilience est une qualité essentielle. Croire en soi permet de rebondir après un échec, de tirer des leçons des expériences négatives et de continuer à avancer avec détermination. Cette capacité à surmonter les obstacles permet de développer sa carrière sur le long terme. Les individus confiants voient les échecs non pas comme des fins en soi, mais comme des étapes, des retards vers le succès. Cela ne signifie pas bien sûr qu’ils ne sont pas touchés… 

Relations interpersonnelles positives

Les personnes qui croient en elles ont généralement des relations plus saines et plus positives. Leur confiance inspire le respect et l’admiration, et elles sont souvent plus à l’aise dans les interactions sociales.

Santé mentale et bien-être

Croire en soi contribue également à une meilleure santé mentale. Grâce à la baisse du niveau de stress et d’anxiété que cela induit, les individus confiants sont moins susceptibles de douter d’eux-mêmes ou de se sentir submergés par les défis. Cela favorise un sentiment général de bien-être et de satisfaction. Attention, cela ne veut pas dire que ses individus ne doutent pas, bien au contraire ! Le doute fait partie de leur façon de fonctionner, mais ne les paralyse pas et ne les fait pas tout remettre en question. 

Prise d’initiative et gestion des risques

Les personnes qui croient en elles n’hésitent pas à proposer de nouvelles idées, à entreprendre de nouveaux projets, et à assumer des responsabilités supplémentaires. Cette pro-activité, qui repose sur les fondements de l’intelligence collective, est souvent reconnue et récompensée, car elle contribue à la croissance et à l’amélioration de l’organisation.

Négociation et avancement de carrière

Croire en soi joue également un rôle clé dans la négociation de meilleures conditions de travail et dans l’avancement de carrière : augmentations de salaire, promotions, opportunités de développement professionnel, … Ces individus connaissent leur propre valeur et n’hésitent pas à demander ce qu’ils méritent.

Satisfaction au travail

Les salariés qui croient en leurs capacités, ressentent moins de stress et d’anxiété, car ils sont convaincus de pouvoir gérer les défis qui se présentent. Ils se sentent également plus engagés et épanouis dans leur travail, ce qui améliore leur bien-être général.

Croire en soi au travail : les stratégies à développer

Développement des compétences

Participer à des formations, des ateliers et des séminaires peut améliorer vos compétences et la confiance en vos capacités professionnelles. Affirmations positives

Soutien et mentorat

Mentors et collègues de confiance seront à même de vous donner des conseils précieux et un encouragement nécessaire, si votre capacité à croire en vous vacille.

L’importance de croire en soi dans le sport

Dans le monde du sport, croire en soi est une composante essentielle du succès, en termes de performances exceptionnelles et de succès remarquables. Cet état d’esprit « de gagne » conduit les athlètes à maximiser leur potentiel et atteindre l’excellence dans leur discipline. Les liens entre le sport et le monde de l’entreprise ne sont plus à démontrer : 

  • Motivation intrinsèque et persévérance , qui poussent les athlètes à dépasser leurs limites
  • Confiance, assurance et performance, qui leur permettent d’aborder les compétitions avec confiance et assurance, de rester concentrés, de prendre des décisions rapides et précises, et d’exécuter leurs techniques avec précision, même sous pression, 
  • Renforcement des compétences, grâce à un entrainement soutenu et régulier, pour améliorer les techniques et les tactiques,
  • Feedback d’entraîneurs, de coéquipiers et experts, pour améliorer les aspects critiques du jeu et contribuer à bâtir une confiance solide et durable,
  • Prise de risque, qui avec des coups calculés, audacieux et assumés, fait souvent la différence entre la victoire et la défaite, 
  • Impact sur l’esprit d’équipe, dont la personnalité du leader et la complémentarité des talents des coéquipiers, favorisent l’enthousiasme, la coopération et la performance collective,
  • Détermination et résilience, qui permettent de voir les revers, non pas comme des échecs définitifs, mais des occasions d’apprentissage et de croissance, 
  • Gestion du stress et de la pression, pour faire face à l’anxiété et au doute, rester calmes, et ainsi performer à leur plein potentiel,
  • Visualisation positive, qui est une technique puissante pour renforcer la capacité à croire en soi. Les athlètes imaginent des scénarios de réussite, se voient accomplir leurs objectifs et ressentent alors les émotions positives associées à ces succès sur le terrain.

Croire en soi : citations et proverbes

Je trouve les citations pour croire en soi dans le sport, particulièrement inspirantes. Mais on ne peut pas ignorer celles du quotidien. La sélection a été difficile, mais en voici quelques-unes : 

Il ne savait pas que c’était impossible, alors il l’a fait,
Celui qui déplace la montagne, c’est celui qui commence à enlever les petites pierres,
La force ne vient pas des capacités physiques. Elle vient d’une volonté invincible,
Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie,
Johann Wolfgang von Goethe
Tweet
La confiance en soi, c’est la clé. Dans les moments difficiles, c’est la foi en mes capacités et en mon travail qui m’a toujours permis de surmonter les obstacles,
Teddy Riner, double champion olympique et multiple champion du monde en judo
Tweet
Croire en soi, c’est déjà à moitié réussir,
Tony Parker, joueur de basketball
Tweet
Croire en soi est essentiel pour un athlète. C’est cette conviction intérieure qui permet de se dépasser et de réaliser des exploits que l’on pensait impossibles,
Laura Flessel, double championne olympique en escrime
Tweet
Je me suis toujours dit que je devais croire en moi-même et en mes capacités. Le mental est aussi important que le physique dans la réussite sportive,
Marie-José Pérec, triple championne olympique en athlétisme
Tweet
La confiance en soi est la clé de la réussite. Sans elle, vous pouvez avoir toutes les capacités physiques du monde, cela ne vous mènera nulle part,
Marie-José Pérec, triple championne olympique en athlétisme
Tweet
La croyance en ses capacités est primordiale dans le sport de haut niveau. Si vous doutez, vous avez déjà perdu,
Renaud Lavillenie, perchiste
Tweet
Le succès n’est pas un accident. C’est du travail, de la persévérance, de l’apprentissage, du sacrifice et surtout de l’amour de ce que vous faites ou apprenez à faire,
Je me suis dit que j’étais le meilleur avant même de l’être,
Muhammad Ali, boxeur
Tweet
Pour réussir, votre désir de succès doit être plus grand que votre peur de l’échec,
Muhammad Ali, boxeur
Tweet
C’est la répétition des affirmations qui mène à la croyance. Et une fois que cette croyance devient une conviction profonde, les choses commencent à se réaliser,
Muhammad Ali, boxeur
Tweet
Je crois toujours en moi, même si personne d’autre ne le fait. Je crois toujours que je peux être la meilleure. Je crois toujours que je peux dominer. Peu importe ce que disent ou pensent les autres,
Serena Williams, championne de tennis
Tweet
Le talent, c’est d’avoir la foi en soi-même, c’est être capable de dire : j’ai fait des erreurs, mais j’ai la capacité de me corriger et de faire mieux,
Michael Jordan, joueur de basket à la NBA
Tweet

Croire en soi : exemples et suggestions de livres

Que ce soit dans la vie personnelle, le monde professionnel ou dans le sport, il existe de nombreux exemples et des livres très pertinents.

Oprah Winfrey

Elle est un exemple marquant. Malgré une enfance difficile et de nombreux obstacles, elle a cru en sa vision, pour devenir l’une des femmes les plus influentes et respectées au monde. Sa confiance en elle a non seulement transformé sa propre vie, mais a également inspiré des millions de personnes à travers le monde. 

J.K. Rowling

L’auteure de la série Harry Potter a également fait preuve d’une incroyable ténacité. Avant de trouver le succès, elle a dû faire face à de nombreux rejets de son manuscrit de la part des éditeurs. Cependant, sa persévérance et sa confiance en son talent l’ont finalement menée à devenir l’une des auteurs les plus célèbres et les plus lues de notre époque.

De même, des entrepreneurs comme Elon Musk et Richard Branson soulignent régulièrement que la confiance en leurs idées et en leurs capacités, a été cruciale pour leurs réalisations.

Ne plus croire en soi est une expérience difficile, traumatisante et déstabilisante. Fort heureusement il existe de nombreux livres pour développer la capacité à croire en soi et restaurer la confiance en soi. 

Suggestions de lecture

  • L’estime de soi : S’aimer pour mieux vivre avec les autres, Christophe André et François Lelord, est une référence en matière de développement personnel.
  • Les états d’âme : Un apprentissage de la sérénité, Christophe André, qui explore comment nos émotions et nos états d’âme affectent notre confiance et suggère des pistes pour mieux comprendre et gérer ces états afin de renforcer l’estime de soi.
  • Se libérer du jugement des autres : Une aide pour affirmer qui vous êtes, Sylvie Tenenbaum, qui traite des effets négatifs du jugement des autres sur notre confiance en nous-mêmes et propose des stratégies pour s’en libérer et retrouver une estime de soi saine.
  • Les blessures de l’âme, Boris Cyrulnik, qui explore comment les blessures émotionnelles et psychologiques peuvent affecter la confiance en soi. Il propose des voies de résilience pour guérir et retrouver une estime de soi positive.
  • Mindset: The new psychology of success, par Carol S. Dweck, psychologue renommée, explique comment notre mentalité (fixe ou de croissance) influence nos performances et notre capacité à surmonter les défis.

Conclusion

Tony Parker a raison, lorsqu’il affirme que croire en soi, c’est le premier pas vers la réussite… Si vous m’avez lue jusque là, je vais vous faire une confidence : parfois, j’ai envie de tout envoyer valdinguer et j’en ai assez de faire genre tout va bien Madame la Marquise. Avec le recul, je m’aperçois que l’énergie que je déploie à cet endroit, est destructrice et ne mène à rien.

Alors je vous promets que je vais faire de mon mieux pour être moins secouée et moins ébranlée par des propos qui me blessent mais qui ne m’appartiennent pas, qui sont un avis parmi tant d’autres et qui ne reflètent pas nécessairement la réalité.

N’en déplaisent aux rageux et aux haineux, je veux garder en moi que croire en soi est une source de satisfaction et de bien-être dans la vie quotidienne, qui permet un épanouissement personnel durable.

Croire en soi n’est pas une destination, mais un voyage continu et éprouvant, semé d’embûches et d’obstacles, que nous nous devons de surmonter. Et ce n’est qu’en investissant dans ce voyage, que nous pouvons améliorer notre propre vie, mais aussi inspirer et soutenir ceux qui nous entourent et que nous aimons. 

Je suis convaincue que croire en soi est un acte de courage et de détermination, et que c’est une force puissante qui peut transformer nos objectifs et nos rêves en réalité.

Les réponses à vos questions sur comment apprendre à croire en soi

Pourquoi il faut croire en soi ?

Résilience, image de soi positive, influence sur les autres, réduction du stress et de l’anxiété, réussite personnelle et professionnelle, bien-être émotionnel, croire en soi est essentiel pour cultiver une vie équilibrée et épanouissante. C’est un atout précieux qui peut influencer positivement tous les aspects de notre existence. Si vous ne croyez pas en vous-même, vos talents, vos capacités, qui d’autre va le faire à votre place ?

Comment faire pour croire en moi ?

Croire en soi peut sembler difficile par moments, mais c’est une qualité qui peut être développée et renforcée avec le temps et la pratique. Identifiez vos forces et vos réussites passées, fixez des objectifs réalisables, apprenez à vous parler positivement, apprenez de l’échec, visualisez le succès, et faites preuve de patience et d’indulgence envers vous-même. En appliquant ces conseils et en adoptant une attitude positive et proactive, vous renforcerez progressivement votre confiance en vous. Soyez conscient de vos progrès et célébrez-les !

C’est quoi croire en soi ?

Croire en soi-même est un état d’esprit positif, une conviction profonde et positive en ses propres capacités, ses compétences, ses décisions, et ses valeurs qui permet à un individu de naviguer avec confiance, courage et autodétermination. C’est un élément clé du développement personnel, de l’épanouissement personnel et du bien-être.

Besoin d’une séance de coaching ?


Coach certifiée HEC, je vous accompagne dans tous vos projets de coaching (offre exclusivement dédiée aux professionnels)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *