Le 5ème accord toltèque

Le 5eme accord tolteque

Savez-vous qu’il existe un cinquième accord toltèque ? C’est d’ailleurs le titre d’un ouvrage co-écrit par Don Miguel Ruiz et son fils Don José Ruiz : « Le Cinquième Accord Toltèque – La voie de la maîtrise de soi ». On en parle peu, et pourtant, il mérite qu’on s’y attarde un peu plus.

On connait tous, au moins de nom, le best-seller mondial de Don Miguel Ruiz « Les Quatre Accords Toltèques – La voie de la liberté personnelle », publié en 1997 aux Etats-Unis et très vite devenu un ouvrage de référence pour qui s’intéresse de près au développement personnel.

Alors quel est ce 5ème accord toltèque ? Que nous raconte-t-il ?

Téléchargement e-book bien-être du chef d'entreprise

Le 5ème accord toltèque : « Soyez sceptique, mais apprenez à écouter« 

Ne vous croyez pas vous-même, ni personne d’autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité ? Écoutez l’intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message.

Miguel Ruiz, Le cinquième accord toltèque

Accord toltèque n°5 – Exemple

« On vous a rapporté des propos tenus à l’égard d’un de vos collègues. Sont-ils exacts ? Quel est l’intérêt de vous les communiquer ? A qui ce genre de propos peut-il profiter ? »

Accord toltèque n°5 – Principes

En ces temps de « fake news » et de sur-information, le doute est indispensable. Le doute vis à vis de soi, le doute vis à vis des autres.

C’est ici d’ailleurs que réside toute sa force… Celle qui permet de prendre le temps de l’analyse pour garder son esprit critique et ainsi affiner son propre jugement. Le doute n’est pas là pour tout remettre en cause, mais c’est une bonne façon d’éviter les quiproquos et les conflits ; tout message n’est en réalité qu’une partie immergée d’un iceberg. Il nous plonge dans une réflexion plus profonde, dans une écoute plus qualitative et une communication plus appropriée.

Ce scepticisme nous permet de prendre de la distance par rapport à des jugements, des emportements et donc de modifier nos attitudes, nos croyances et notre communication. 

Comment mettre en pratique l’accord toltèque n°5 ?

  • Fuir les sources d’information et les media anxiogènes,
  • Remettre en question les propos qui nous sont rapportés,
  • Faire taire ses émotions et ses emportements pour s’exprimer ou se comporter de la façon la plus juste qui soit.
Demande d'entretien

Accord toltèque n°5 – Citation

Il y a l’objet de perception, qui est la vérité, et notre interprétation de cette vérité, qui n’est qu’un point de vue.

Miguel Ruiz, Le cinquième accord toltèque

Les 4 Accords Toltèques nous permettaient de prendre conscience de notre communication, de nos réactions, et de voir combien elles génèrent des croyances qui nous empoisonnent l’existence, le cinquième accord toltèque est un temps de repos qui propose à la réflexion d’émerger, afin de faire jaillir une parole impeccable, d’éviter les suppositions et les procès d’intention, tout en faisant de son mieux…

Le cinquième accord toltèque nous parle de maîtrise… Maîtrise de nos passions, pour plus d’apaisement, de paix, de tolérance et d’acceptation de la différence.

Il est la synthèse et la mise en action des principes précédents développés par Don Miguel Ruiz, qui mènent à la liberté personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page