Coaching au féminin

L’envie de développer une prestation de coaching dédié aux femmes est née de discussions avec des amies, des partenaires, des fournisseur.e.s, qui « n’osent pas se lancer dans l’arène ».
Ces femmes de talents et de convictions qui n’osent pas, nous en connaissons tous.

Oser… Le mot est lancé ! Elles ne font pas preuve de fausse modestie ; elles ont besoin de se rassurer sur leurs capacités, leurs compétences et leurs talents. Mes amis hommes, eux, ne doutent pas. Ils foncent et réfléchissent après…

J’ai envie que les femmes marquent la mémoire collective et laissent leur empreinte dans l’ADN de l’entreprise. Tout en gardant leur sens de l’humour, je les accompagne pour qu’elles se connaissent mieux, trouvent leur style et assument leur spécificité afin d’accéder aux postes à fortes responsabilités qu’elles convoitent.

Présentation du coaching au féminin

L’idée n’est ni d’opposer le coaching au féminin au coaching au masculin, ni de copier un modèle qui ne vous ressemblerait pas, ni de tomber dans la généralité. Loin de là ! En plus des thèmes que j’ai développés dans la rubrique coaching de dirigeant, voici quelques focus spécifiques sur lesquels nous pouvons travailler.

Focus « Leadership »

Nous ne sommes pas au théâtre ; et le propos n’est pas de jouer un rôle. Cela n’aurait aucun sens et serait, selon moi, irrespectueux à votre égard. Notre travail peut nous permettre d’aborder les points suivants :

  • Votre capacité à investir votre nouvelle posture et prendre votre place de leader (dans la start-up que vous avez créée par exemple et qui est devenue une PME)
  • Votre capacité à être au clair avec votre vision et votre mission : C’est indispensable pour votre entourage, qui saura alors dans quelle direction il va, quel est son champ d’action et quels sont les moyens dont il dispose
  • Votre capacité à être agile, audacieuse et vous remettre en question de façon objective
  • Votre capacité à communiquer et faire passer vos messages, en vue des enjeux auxquels vous devez faire face (levée de fonds, prises de parole, …)
  • Votre capacité à être autoritaire et ferme, tout en étant disponible et à l’écoute

Les sujets sont nombreux et l’essentiel est que vous incarniez votre nouvelle posture et soyez à l’aise avec ces nouveaux repères.

Focus « Syndrome de l’imposteur »

La définition du syndrome de l’imposteur est « C’est le doute qui consiste essentiellement à nier la propriété de tout accomplissement personnel ».

Combien de femmes avez-vous entendu dire que leur succès était lié au travail de leur équipe, à la chance ou à un bon timing ?
Combien de femmes avez-vous vu douter de leur légitimité devant une promotion ? Combien de femmes avez-vous vu être gênées par des éloges et des compliments ?
Ces femmes se perçoivent comme des imposteurs, qui trompent leurs collègues, leurs supérieurs et craignent d’être démasquées. Elles déploient alors des trésors d’imagination pour éviter de s’exposer, et donc d’être démasquées. Cette impression d’illégitimité, de ne pas être « à sa place » est un facteur clé qui bloque l’accès des femmes aux plus hautes fonctions de l’entreprise. Elle alimente un manque d’estime et la perte de confiance en soi. Ensemble, nous pouvons par exemple travailler sur :

  • La prise de conscience de ces pensées négatives et infondées
  • Vos talents et vos réussites
  • Votre légitimité à demander ou accepter une promotion

Focus « Charge mentale »

La définition de la charge mentale est, pour la chercheuse Nicole Brais, de l’université de Laval, au Québec, « la charge mentale est ce travail de gestion, d’organisation et de planification qui est à la fois intangible, incontournable et constant, et qui a pour objectifs la satisfaction des besoins de chacun et la bonne marche de la résidence ». Cette tâche incombe pour la plupart du temps aux femmes, qui doivent penser à tout : de la gestion des plannings d’activités, à la réservation des billets de train, en passant par le contrôle technique de la voiture, la déclaration d’impôts ou l’achat du tube de dentifrice. La liste est longue et chacune se reconnaîtra ! Ce fardeau invisible est source de stress. Pour gérer ces obligations, beaucoup de femmes n’ont pas d’autre choix que celui d’empiéter sur leur temps de travail ou renoncer à leurs propres activités. Ensemble, nous pouvons par exemple travailler sur votre capacité à :

  • Lâcher prise (et accepter que les choses soient faites différemment)
  • Dire « non »
  • Demander de l’aide
  • Penser à vous

Focus « Droit à l’erreur »

En tant que dirigeante de PME et ETI, vous avez le droit de faire des erreurs. Mais jamais deux fois la même ! Ensemble, nous pouvons par exemple travailler sur :

  • La prise de décision
  • La solitude (ou l’isolement) que connaît tout chef d’entreprise
  • Les risques et les enjeux
  • L’incertitude
  • Le « feedback vs. feedforward« 

Focus « Plafond de verre »

C’est le « glass ceiling », qui fait référence aux obstacles rencontrés par les femmes pour obtenir des promotions et des postes à hautes responsabilités.
En dépit de nombreux efforts, l’atteinte de la parité a encore de beaux jours devant elle !
Les entreprises qui s’engagent pour l’égalité femmes-hommes sont les plus compétitives, les plus attractives et les plus innovantes. Les chiffres ­parlent d’eux-mêmes : La dernière étude « Women Matter » ­(menée par « McKinsey »), montre que les sociétés présentant un comité exécutif paritaire affichent des revenus supérieurs de 55 % en moyenne. Alors comment briser ce plafond de verre et le faire exploser en 1000 morceaux ? Ensemble nous pouvons travailler sur :

  • Votre capacité à développer la collaboration et la solidarité. Je suis convaincue qu’une entreprise solidaire et qui protège est toujours gagnante
  • Votre “empowerment
  • Vos richesses et votre potentiel
  • Le développement de votre réseau

Focus « Réseau d’influence »

Il est indispensable pour booster votre carrière, et c’est lui qui fera la différence. Bien construit, généreux dans ce qu’il donne et reconnaissant dans ce qu’il reçoit, il peut vous permettre d’avoir une longueur d’avance. Alors osez « networker« , car c’est ainsi que vous allez créer votre chance ! Ensemble, nous pouvons par exemple travailler sur votre capacité à oser :

  • Demander
  • Afficher votre ambition
  • Être visible en communiquant sur vos résultats, votre savoir-faire et votre savoir-être
  • Être politique et créer des alliance, tout en étant à l’écoute des enjeux globaux

Une coach professionnelle pour vous accompagner dans votre coaching au féminin

Oser être vous-même ! Ensemble, avec rigueur et minutie, nous bâtissons votre stratégie gagnante.
En tant que coach professionnelle, je suis votre “sparring-partner” ; et je suis à vos côtés pour vous amener à développer votre potentiel, vos talents, et vous permettre de lever certaines de vos croyances.
Je vous emmènerai là où vous avez envie d’aller, voire au-delà, si vous en avez le désir et l’ambition.

A la demande, nous pouvons également constituer des groupes de travail et d’échanges entre paires sur les thèmes qui vous tiennent à cœur. L’occasion pour vous de créer du lien et développer votre réseau d’influence.

Modalités et déroulé des séances de coaching au féminin

J’ai développé deux formats de coaching au féminin : le Parcours d’Excellence et le Parcours Flash.

Le Parcours d’Excellence

Il s’organise autour de 10 à 15 heures d’entretien (6-9 mois de travail). Chaque entretien dure 45 minutes. En fonction de votre projet et de vos enjeux, vous pouvez choisir une séance de deux heures maximum. Ce parcours se déroule ainsi :

  • Formulation d’un objectif précis et de critères d’évaluation de réussite
  • Point intermédiaire à la moitié de l’accompagnement
  • Bilan final à l’issue de la prestation

Mais vous pouvez aussi avoir besoin d’un coaching ponctuel, d’une durée bien plus courte. C’est le Parcours Flash.

Le Parcours Flash

Il comprend 3 entretiens de 45 minutes chacun sur un thème précis.
En option, il peut être complété par 1 séance de 15 minutes.

Quelque soit le parcours que vous choisissez, les séances ont lieu en face à face, en dehors de votre lieu de travail. Je vous reçois, en toute confidentialité, dans mon cabinet de coaching professionnel à Paris, dans le 17ème arrondissement.
Néanmoins, pour des raisons d’emploi du temps et de proximité, il serait bien dommage de nous priver des nouvelles technologies. Sans en abuser, certains entretiens peuvent se dérouler en visioconférence.

Ces deux parcours sont des prestations sur-mesure et d’une grande adaptabilité. Vous pouvez commencer par le Parcours Flash puis migrer vers le Parcours d’Excellence. Et inversement.

Suivi du coaching au féminin

Votre parcours peut être complété par des prestations :

Exemple d’intervention d’une prestation de coaching au féminin

Voici ci-dessous l’exemple d’une prestation de coaching au féminin. Le prénom a été modifié :

« Je suis DAF et mon DG souhaite que je lui succède »

Karine a intégré la filiale d’un groupe industriel comme Directrice Administrative et Financière. Cinq ans après son arrivée, son DG a fait valoir ses droits à la retraite et a souhaité qu’elle lui succède. Elle a accepté.
Certains membres du CODIR estimaient que le poste, au nom de leur ancienneté et loyauté, leur revenait de droit. Des clans se sont rapidement formés, et les relations entre l’ensemble des salariés se sont vite détériorées. Un des directeurs qui briguait la fonction est parti.
Le coaching individuel de Karine a été divisé en trois temps :

  • Phase I : Coaching en amont de sa prise de fonction – 10 heures d’entretien (3 mois de travail)
  • Phase II : Coaching de prise de poste – 15 heures d’entretien (3 mois de travail)
  • Phase III (suivi) : Parcours Flash – 1 par trimestre sur des sujets ponctuels.

Le travail que nous avons fait a permis à Karine d’instaurer les premières actions pour prendre place.
Son DG a facilité sa démarche et l’a positionnée clairement et rapidement comme son successeur. Peu à peu, il lui a laissé les rênes et s’est mis en retrait, avant de quitter définitivement la société. Karine a fait face à des jalousies, rancœurs et autres rumeurs. Du statut de collègue, elle est passée à celui de DG.
Son objectif de coaching était de se faire reconnaître comme référente stratégique et leader de la filiale. Nous avons principalement travaillé :

  • Son leadership
  • Sa communication
  • Sa capacité à « dire non »
  • Sa capacité à se positionner et développer les partenariats avec les autres entités (Siège et filiales du Groupe)
  • Trois « quick wins », identifiables et mesurables par tous
  • La gestion de ses émotions
  • Certaines prises de parole
  • La montée en compétences de certains talents de l’entreprise

En parallèle, nous avons préparé une intervention à très forts enjeux. Cela l’a aidée à être pertinente dans le message qu’elle voulait délivrer et les actions qu’elle voulait produire.
A ce jour, j’interviens encore sur des sujets ponctuels. Karine a conscience qu’elle se laisse déborder et qu’elle va devoir fermer plus souvent la porte de son bureau… Elle craint que son geste soit mal interprété. Son prédécesseur laissait la sienne toujours ouverte.

Témoignages clients

Demande d’informations

Retour haut de page